Notre boutique en ligne utilise des cookies pour offrir une meilleure expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.

Un week-end en T-shirt blanc et au meeple bleu !

Un week-end en T-shirt blanc et au meeple bleu !
Atalia est présente sur de nombreux festivals et salons ludiques. pour ces événements, nous faisons souvent appel à des renforts ponctuels pour nous aider à présenter nos jeux au public. Parmi d'autres, Morgane et Romain enfilent ainsi régulièrement le t-shirt Atalia pour animer nos tables de jeu.
Au retour de Paris est Ludique, nous avons récolté leurs impressions.


PEL19 tshirt Atalia Être animateur lors d’un festival, en quoi ça consiste ?

Morgane : Ca consiste notamment à expliquer aux personnes les règles d'un jeu auquel elles semblent intéressées, mais aussi à les renseigner et à les orienter sur un jeu en fonction de ce qu'elles recherchent. Parfois il est aussi possible de participer à une partie avec les festivaliers Il faut savoir être clair dans ses explications, être patient car certaines personnes peuvent ne pas avoir l'habitude des jeux de société, ou encore on peut être amené à expliquer plusieurs fois de suite la même règle. Il faut aussi se préparer à l'avance en relisant les règles, si possible avoir joué une ou plusieurs parties c'est mieux, surtout pour les jeux un peu plus complexe. 

Romain : Être animateur c’est avant tout communiquer ma passion du jeu et amener des gens d horizons différents à découvrir ou confirmer leur côté ludique.

Comment en es-tu venu(e) à faire ce genre de chose et pourquoi continues-tu ?

Morgane : Biki m'a demandé si ça m'intéressait pour le festival de Rouen. On était dans les mêmes assos de jeu avant que je parte de Brest. Je me suis dit pourquoi pas, ça sera l'occasion de la revoir et de découvrir comment se déroule un festival de l'autre côté de la table de jeu. J'avais un peu d’appréhension, car expliquer des règles en soirée avec des potes c'est pas la même chose ! 
Pourquoi je continue? J'ai bien aimé l'expérience, même si c'est fatiguant comme week-end. Ca me permet aussi de découvrir de nouveaux jeux et de rencontrer des personnes et parfois de jouer, chose que je n'ai pratiquement plus la possibilité de faire depuis que je suis en IDF.

Romain : Avec mes amis je ramène souvent des nouveaux jeux et je dois les leur expliquer. Gérer une table de joueurs est donc devenu naturel. 
Via l’association ou je vais le weekend j’ai croisé un animateur d’atalia qui m’a embarqué dans l’aventure des festivals. 


Quels souvenirs gardes-tu du tout récent Paris est Ludique ?

Romain : La chaleur bien sur! Le samedi était écrasé de chaleur! Mais ça n’a pas arrêté les joueurs et les parties se sont enchaînées dans la bonne humeur! 

Morgane : CHAUD, impressionnée par la quantité de poussière sur les jeux, très bon choix de fournisseur de sandwich... ;-) Malheureusement j'ai du partir trop tôt le samedi et je n'ai pas pu passer de temps au pot du PEL pour pouvoir rencontrer un peu les autres personnes. Bonne ambiance dans l'équipe. Très fatiguée à la fin.


Prêt(e) à animer de nouveau pour un prochain festival avec Atalia ?
Romain : Oui sans aucun doute! Si Atalia ne me trouve pas trop fou je recommence avec plaisir :-) !

Morgane : Oui, suivant mes dispos...

Quels échos as-tu eu de la part du public sur les jeux que tu as exliqué ?

Romain : J’ai expliqué Underwater Cities qui était quelque peu attendu par les joueurs et pour preuve les tables ne se sont pas vidées plus de 2 minutes le samedi comme le dimanche!
Les joueurs étaient très content d’enfin essayer le jeu et les retours ont été très bons!

Morgane : A Rouen, beaucoup de bons retours pour ICECOOL, à PEL beaucoup de questions sur la taille réelle de ce jeu. Majoritairement les gens aiment bien, une ou deux fois j'ai eu des parents qui ne souhaitez pas connaitre intégralement les règles, mais juste rester le temps que l'enfant s'amuse avec les pingouins, 2-3 minutes.
Punto a été aussi apprécié, pas facile de mélanger les cartes avec l'exemplaire surdimensionné de démo. Des joueurs plus jeunes que l'âge minimum indiqué ont joué au jeu et comprenaient les règles. Surpris par la taille réelle de la boite à côté, mais pratique pour emmener partout.
Malheurement pas beaucoup d'enfants à PEL donc pas trop d'occasions de faire jouer à Nom d'un renard à PEL. Il avait bien tourné à Rouen. Les joueurs aiment le côté coop, le fait que ce soit bien adapté à des enfants et en même temps la difficulté augmentable pour les plus grands avec le nombre de cases que le renard avance. Le fait d'annoncer avant le lancer de dés l'action à réaliser évite que ce soit trop facile.
Gravity Superstar a bien tourné aussi. J'ai eu l'impression que c'était plus apprécié à 3 joueurs et +. Je ne l'ai pas fait tester avec les cartes bonus.

Une anecdote à raconter ?
Romain : A la table de Nom d’un renard un petit garçon et son papa sont en pleine partie mais le petit bonhomme semblait perturbé 
Je leur demande si tout va bien, le père me dit que oui mais le garçon me glisse :
« Le voleur c’est peut être David »
« Et tu le connais? »
« Oui c’est mon papa! » et regardant son père « c’est toi qui a volé l’œuf? »
Le père, désarçonné ne savait pas quoi répondre... Plus tard dans la partie David fut innocenté, et je ne sais si c’est le petit garçon ou le papa qui était le plus soulagé !

                  pel19 .   PEL19

Un grand merci à toutes et à tous nos bénévoles et merci à Morgane et Romain pour s'être prêtés aussi au jeu de l'interview.

Si vous avez aimé cet article, merci de le à partager sur Facebook ou Twitter en cliquant sur les petites icones ci-dessous.
Mots clés: festival animateur

Laisser une réponse

* Nom:
* Email: (Non publié)
   Site Internet:
* Commentaire :
Code de type